Les points touristiques

Datant de l’époque coloniale, Philadelphie compte de nombreux vestiges et lieux culturels.

  • Le Constitution Center
  • Independance Hall
  • Liberty Bell
  • La maison de Betsy Ross
  • Le National Constitution Center
  • Le Philadelphia Museum of Art qui abrite dans son vaste bâtiment néoclassique tous les génies de l’humanité, de l’Antiquité égyptienne à Andy Warhol, de la Conquête de l’Ouest à Dali.
  • La maison du docteur Albert C. Barnes : ce richissime pharmacien (1872-1951) vouait une folle passion à la peinture européenne, française en particulier. Fin connaisseur des ateliers parisiens, il a rassemblé une exceptionnelle collections de toiles impressionnistes :181 Renoir, 69 Cézanne, une soixantaine de Matisse, sans oublier les merveilles signées Picasso, Soutine, Manet, Modigliani, Monet, degas, Van Gogh, Seurat, Rousseau.... Barnes décida de les accrocher aux murs de sa villa, vingt-trois pièces quand même, posées dans la paisible banlieue de Merion, et de permettre à tous d’en approcher la beauté. Couché sur testament, le noble dessein fait depuis le délice des visiteurs, même si l’ensemble, plusieurs milliers d’œuvres et d’objets, ne peut être présenté d’un seul tenant.
  • Le Franklin Institute
  • L’italian Market
  • Valley Forge
  • Longwood Gardens
  • Le musée Rodin...

Philadelphie est aussi intéressante à visiter en suivant le parcours de ses fresques murales. Il y a une dizaine d’années, afin d’endiguer la prolifération des graffitis, le conseil municipal décida de céder quelques murs aux tagueurs. Plusieurs façades devinrent aussitôt des terrains d’expression pour graffeurs, peintres, récupérateurs inspirés,.... Avec 2 500 fresques murales, Philadelphie se regarde
donc aussi nez en l’air.

Plus de détails sur ces points touristiques sur notre page Philly en pratique : Sorties à la journée.